Bienvenue sur ta nouvelle plateforme ! yohviral.fr devient pokerpro.fr

Pas d'inquiétude, rien ne change. Tes identifiants restent identiques à yohviral.fr.

PokerPRO 2 + Stage Immersion est enfin sorti !

Je découvre PokerPRO 2

Les pires bad beats de l'histoire du poker

Publié il y a 3 semaines par Anais Gutierrez Catégorie : Articles Poker

Hello la famille!

Aujourd’hui je vais vous parler des pires bad beats de l'histoire du poker.

Nous avons tous subi d'horribles bad beats pendant nos sessions, mais je peux vous assurer que certains font plus mal que d’autres. 

Et ceux dont je vais vous parler ici ont fait très mal aux joueurs qui les ont subi. 

La variance parfois peut être horrible et quand elle n’est pas de notre côté nous pouvons très mal le vivre. Et c’est ce qui est arrivé à Raymer dans les WSOP 2005 à 25 joueurs left. Il reçoit une jolie paire de Rois et open 3bb. Face à lui Aaron Kanter avec QJh qui suit. Le flop vient 653 rainbow avec un cœur. Raymer Cbet un demi pot et Kanter suit. La turn arrive, un 7 de cœur qui ouvre maintenant un tirage couleur pour Kanter. Kanter envoie un deuxième barrel moitié pot et Kanter relance. Raymer relance pour mettre à tapis Kanter qui paye avec un tirage couleur. Et la variance frappe… Un 2 de cœurs tombe à la river pour faire doubler Kanter. Raymer perd un énorme pot qui lui aurait donné la première position du tournoi. Au lieu de ça, il saute quelques mains plus tard en 25ème position. 

Voici un deuxième bad beat horrible. Tête-à-tête final du WPT Borgata Open 2005 qui oppose Ricardo Festejo à Al Ardebili. Festejo couvre son adversaire d’un million de jetons à peu près. Il limpe avec A2 et Ardebili check avec 23d. Le flop vient Ks7d2s. Les deux joueurs touchent la bottom paire. Ardebili check le flop et Festejo mise 1 million. Ardebili fait tapis. Festejo réfléchit pendant un long moment. Il fait face à une décision très compliquée car il met en jeu 90% de son stack. Après une longue réflexion, il finit par faire un hero call énorme. Ardebili voit à ce moment- là toutes ses chances de remporter le tournoi s’envoler. Mais une fois de plus la variance fait changer complètement la donne. Un 3 arrive à la turn, Ardebili a donc une double paire et passe devant son adversaire. Festejo a encore des outs à la river mais il ne touche rien. Ardebili devient donc le gagnant du WPT quelques mains plus tard pour 1,4 millions de dollars. 

Un coup qui coûte très cher et qui donne la victoire à son adversaire. 

Un coup qui est resté aussi dans les annales de l’histoire est celui joué entre Moneymaker et Phil Ivey. Je vous mets en situation. Main Event WSOP 2003, 10 joueurs restants.

Moneymaker open AQo et Phil Ivey paye avec 99. Le flop vient QQ6. Moneymaker touche un brelan et mise. Le Cbet est suivi par Phil Ivey. La turn vient un 9 et Moneymaker continue son agression avec un deuxième barrel. Phil Ivey touche ici un full et il a donc une très bonne main. Il est sûr de remporter le coup et part à tapis. Moneymaker paye très rapidement. Seul un As, un 6 ou une dame lui permettent maintenant de remporter le coup. Et BIM! Un As tombe à la river et donne la victoire à Moneymaker. Ivey saute à la dixième place sur un bad beat horrible. Une river qui a marqué les esprits et l’histoire du poker. Cette année-là, la variance était clairement du côté de Moneymaker et il remporte son premier bracelet de champion du monde de poker et devient ainsi une inspiration pour énormément de joueurs. Un joueur amateur qui se qualifie sur un satellite et qui devient champion face aux meilleurs. Le boom du poker explose et Moneymaker devient l’inspiration pour beaucoup de joueurs amateurs qui rêvent de devenir champions.

Et je ne pouvais pas fermer cet article sans parler de notre cher ami Phil Hellmuth. S’il y a bien un joueur qui tilte aux tables suite à un bad beat c’est bien lui. 

En 2002, Hellmuth fait face à Varkonyi dans le Main Event des WSOP. Nous sommes au Day 3 du Main, Hellmuth trouve AhKh. Varkonyi open à 8000 avec QcTc. Hellmuth relance à 25 000 et Varkonyi part à tapis. Hellmuth suit avec la meilleure main. 

Le flop vient AQT. Hellmuth touche la top paire mais Varkonyi touche une double paire. Hellmuth n’arrive pas à s'améliorer et saute du tournoi. Il part en vrille, comme à son habitude. 

Quelques jours plus tard Hellmuth commente la table finale avec Kaplan. Varkonyi perd ⅔ de son tapis dès la première main de la table finale avec une paire de 9 face à AA. A ce moment là Hellmuth qui a encore du mal à digérer le coup qui l’a fait sauter déclare “Si Varkonyi remporte le tournoi, je me rase la tête”. 

Quelques mains plus tard, Varkonyi se retrouve en Head’s up et remporte le tournoi avec QT qui fait full. 

Hellmuth est donc contraint de se raser la tête et plusieurs personnalités du monde du poker se succèdent pour lui raser la tête. Il aura tout perdu, le tournoi et ses cheveux sur une QT.


Aujourd'hui plus que jamais... que la variance soit avec vous!

🎁 des cadeaux pour toi :

💯 Quiz : Quel joueur de poker es-tu

On vient de sortir ce rapide quiz qui te permet de connaître instantanément ton résultat ainsi qu'un 🎁 cadeau personnalisé à tes réponses qui va t'aider à devenir meilleur rapidement !

Je réponds au quiz
jusqu'à 500€ offerts pour commencer le poker

Les meilleurs sites

Logo de PMU, un site de poker

N°1 - PMU
(Note : 9.5/10)

25€ de bonus

Jouer


Logo de PMU, un site de poker

N°2 - PokerStars
(Note : 9.2/10)

jusqu'à 500€ offerts avec le code: BONUS500

Jouer


Logo de Unibet, un site de poker

N°3 - Unibet
(Note : 9.0/10)

jusqu'à 500€ de Bonus sur votre 1er dépôt + vos 2 premiers tournois offerts

Jouer


Voir l'intégralité du classement

ENVIE DE GAGNER UN REVENU COMPLÉMENTAIRE AVEC LE POKER ?

POUR VOYAGER, AVOIR DU TEMPS LIBRE ET...
GAGNER PLUS

Reçois plus d'une heure de formation offerte pour tout apprendre gratuitement

Oui, je veux apprendre
Poker : Comment devenir joueur pro ? Conférence en ligne offerte.