Bienvenue sur ta nouvelle plateforme ! yohviral.fr devient pokerpro.fr

Pas d'inquiétude, rien ne change. Tes identifiants restent identiques à yohviral.fr.

Le Club Padawan est à 1€ (jusqu'à dimanche)

J'accède aux vidéos maintenant

Comment gérer le tilt

Publié il y a 4 ans par BaPoR Catégorie : Articles Poker

Je ne vais pas donner la définition ici, je pense que tout le monde la connait déjà.

La chose qui va vous coûter le plus d'argent au poker va être la gestion de la phase de bad run, il faut savoir qu'il existe beaucoup de joueurs pros qui sont très bon techniquement mais qui se "broke" constamment lors de cette phase.

Autant il est facile de jouer quand on good run puisque même les joueurs récréatifs peuvent gagner sur une courte période, autant la gestion du bad run est difficile puisque c'est dans ces moments cruciaux qu'on fait la différence en jouant toujours de la meilleure façon possible.

On doit se détacher émotionnellement au maximum et essayer de perdre le moins d'argent possible car l'argent qui n'est pas perdu est de l'argent gagné.

Je vais définir 2 types deux tilts.

Le tilt actif

Le premier sera le tilt actif, c'est à dire le tilt qui est visible par le joueur.

Après une mauvaise série, le joueur en tilt actif va commencer à dévier en faisant n'importe quoi, comme par exemple, 5bet shove des merguez saucisses, raise des flops sans équité, monter de limite pour se refaire etc...


« Personne est à l’abri du tilt »


Ce tilt est facile à corriger puisqu'il est visible par le joueur lui-même.

Pour gérer cette phase où l'on s'aperçoit qu'on tilt, il faut se créer des règles.

Pour se faire, vous allez noter sur un bloc-notes, papier ou ce que vous voulez des règles à suivre si la situation de tilt actif se présente.

Il est important de les écrire et de les avoir à l'écran ou sur votre bureau, c'est un contrat que vous passez avec vous-même.

Vous allez écrire : quand je m'aperçois que je perds le contrôle de moi-même par de la rage ou de par mon jeu, je quitte immédiatement ma session PEU IMPORTE la situation qui m'a conduit ici et j'arrête le poker jusqu'à ce que j'ai évacué cette session.

Pensez toujours que vous avez écrit cette règle quand vous étiez totalement serein et en pleine possession de vos moyens, vous ne devez jamais faire une seule exception, car une exception en amène une autre etc...

Je vais comparer ça à quelqu'un qui veut faire un régime alimentaire, au bout d'une semaine il veut se récompenser en allant au macdo (on va dire qu'il n'a pas de burger king à côté de chez lui), il aura détruit tous ses efforts de la semaine et retombera dans ces excès.

Je tiens à insister sur le fait qu'il ne faut JAMAIS faire d'exception, ça doit être votre NINDO comme dirait un enfant habité par un démon renard à neuf queues (je parle de Naruto pour toi qui ne regarde pas de manga), c'est votre loi, peu importe ce que vous pouvez entendre des autres.

« Pas facile d’être joueur de poker avec un démon en soit »


Pour les personnes les plus atteintes, vous pouvez créer des limites sur vos pertes maxi journalières, bloquer les limites supérieures ainsi que certains formats.


Le tilt passif

Le second tilt sera le tilt passif, c'est le tilt qui n'est pas détectable par le joueur.

En période de bad run, vous allez douter et votre jeu va légèrement dévier, moins de bluffs, un peu  plus de call en se sachant battu, moins de 3bet, plus de bluff sur des boards scary en pensant que de toute façon le joueur en face à encore chatté le top de sa range.

C'est très dur de le détecter mais quand vous doutez de votre jeu à ce moment-là, faites une pause et reprenez un peu plus tard.

En attendant faites une review de vos mains avec quelqu'un si possible. En découvrant de mauvais play, vous allez commencer à imprimer dans votre tête les situations et améliorer vos capacités pour les détecter en jeu.

Une autre solution consiste à enregistrer sa session live et de la faire review par un coach. En ayant l'historique live de votre session, il va pouvoir identifier vos erreurs et vous donner les solutions.

Je conseille également d'avoir une activité annexe au poker qui va vous aider à évacuer votre tilt comme du sport, un autre travail, de la lecture, méditation, du poney etc...

« Le poney pour décompresser »

Le tilt n'est pas quelque chose que vous allez régler d'un claquement de doigt puisque certains joueurs pros n'y arrivent pas eux même, mais en avoir conscience, l'identifier et essayer de le corriger fera déjà la différence avec beaucoup de monde.

Vous allez augmenter vos profits en vous contrôlant mieux que les autres joueurs et ça fera un leak en moins dans votre quête pour devenir pro.


🎁 des cadeaux pour toi :

💯 Quiz : Quel joueur de poker es-tu

On vient de sortir ce rapide quiz qui te permet de connaître instantanément ton résultat ainsi qu'un 🎁 cadeau personnalisé à tes réponses qui va t'aider à devenir meilleur rapidement !

Je réponds au quiz
jusqu'à 500€ offerts pour commencer le poker

Les meilleurs sites

Logo de PMU, un site de poker

N°1 - PMU
(Note : 9.5/10)

25€ de bonus

Jouer


Logo de PMU, un site de poker

N°2 - PokerStars
(Note : 9.2/10)

jusqu'à 500€ offerts avec le code: BONUS500

Jouer


Logo de Unibet, un site de poker

N°3 - Unibet
(Note : 9.0/10)

jusqu'à 500€ de Bonus sur votre 1er dépôt + vos 2 premiers tournois offerts

Jouer


Voir l'intégralité du classement

ENVIE DE GAGNER UN REVENU COMPLÉMENTAIRE AVEC LE POKER ?

POUR VOYAGER, AVOIR DU TEMPS LIBRE ET...
GAGNER PLUS

Reçois plus d'une heure de formation offerte pour tout apprendre gratuitement

Oui, je veux apprendre
Poker : Comment devenir joueur pro ? Conférence en ligne offerte.